Les métiers liésàl'économie du Cognac
Imprimer la page Retour
Les opérateurs du Cognac

Le Cognac destiné à la consommation est dans sa quasi-totalité vendu par les négociants, le peu de volumes restant étant mis sur le marché par quelques coopératives et par les viticulteurs-vendeurs directs.

L'expédition de Cognac est donc principalement l'affaire des négociants-expéditeurs. Ceux-ci ne possèdent qu'une faible partie du vignoble et sont donc amenés à s'approvisionner, pour satisfaire à leurs courants commerciaux, en très grande partie auprès des viticulteurs de la Région Délimitée de Cognac, mais aussi auprès des intermédiaires, que sont les bouilleurs de profession et les entrepositaires agréés non récoltants de place.
Les achats des négociants aux viticulteurs, dénommés aussi « achats à la propriété », ainsi que les opérations de place entre négoce et intermédiaires, représentent un volume d'affaires considérable ; c'est également un indicateur essentiel et très observé de l'économie du Cognac.

Schéma des opérateurs
Les différents opérateurs du Cognac

Les viticulteurs ont à leur actif une très grande majorité du vignoble et possèdent en conséquence la quasi-totalité des vins récoltés. Sachant qu'ils n'écoulent qu'un très faible volume à la consommation, leur activité autour du Cognac s'articule de la façon suivante :

  • expédition des vins à des distillateurs de profession qui eux, revendent les eaux-de-vie obtenues aux négociants ;
  • livraison d'eaux-de-vie jeunes ou d'eaux-de-vie rassises qu'ils ont distillées eux-mêmes ou fait distiller à façon. Cette opération correspond pour le négoce, à un achat à la propriété.

Les viticulteurs sont en quelque sorte des fournisseurs de matières premières ou semi-finies auprès du négoce.

 

Imprimer la page Retour